Si vous cherchez une bonne occupation devant votre écran ET une bonne raison de vous réjouir, filez faire un tour sur le site Women who draw. Lancé par deux artistes américaines, Julia Rothman et Wendy MacNaughton, dans le but d’offrir une meilleure visibilité aux illustratrices, il recense des dizaines et dizaines de talents féminins dans le monde, aux styles très bigarrés. Toutes les femmes illustratrices et artistes professionnelles sont invitées à rejoindre le collectif et à présenter à leur tour leur travail en candidatant via un formulaire en ligne : « Quelles que soient leur race, leur ethnie, leur orientation sexuelle, leur religion, leur localisation géographique, les femmes sont invités à nous rejoindre. »

Elles sont déjà nombreuses à avoir répondu à l’appel. Pour apprécier l’éventail de cet annuaire numérique, vous pouvez faire défiler les dessins sur la page d’accueil où choisir parmi les filtres proposés. Certaines sont adeptes du précis croquis en noir et blanc, d’autres sont les reines des aquarelles hautes en couleur tandis que d’autres présentent des BD modernes.

Des exemples même si j’ai eu du mal à choisir ?

 

Women who draw – Karla Alcazar, Mexique
TouWomen who draw – Alexandra Bowman, Californie
Women who draw – Thoka Boer, États-Unis

Toujours en prenant le crayon, Women who draw invite les illustratrices à partager leurs croquis sur les réseaux sociaux autour de la question de l’immigration – qu’elle soit volontaire ou forcée, récente ou appartenant à lointain passé – grâce au hastag WWDTogether_Immigration

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *