Chic, voici un nouvel article de notre rubrique le Journal des bonnes nouvELLEs, qui, je le rappelle, recense le positif, rien que le positif des initiatives à destination des femmes. Et à Lyon, ville où je vis et travaille actuellement, on est environnés de jolis projets avec lesquels Soror se sent en affinité, voire même en totale symbiose. Cela tombe bien, plus on est nombreux.ses à délivrer les mêmes messages, à répandre sororité et bienveillance, plus on est fort.es et efficaces.

Lady Boss

Virginie Lorillou, graphiste freelance, cherchait un réseau d’entraide qui lui ressemble. A défaut de le trouver, elle a décidé de l’inventer. Elle a créé ainsi le premier réseau d’entrepreneuses de Lyon : Lady Boss ! Au programme des Breakfast club où une spécialiste vient faire une intervention sur une thématique précise chaque mois. Mais aussi des soirées où réseauter entre filles, avec le sourire et sans la pression. Lady Boss a vu le jour en 2017 et ne manque pas de projets pour fêter ses un an. Des rendez-vous avec une spécialiste des réseaux sociaux, encore plus de soirées… Virginie fourmille d’idées. Surveillez bien sa page Instagram et son site pour connaître les nouveautés qui seront annoncées dans les prochains jours.

Café Simone
Cela ne vous aura pas échappé, le podcast est la radio d’aujourd’hui. On est donc ravi de voir que beaucoup sont consacrés aux femmes. Après La Poudre, Génération XX, le petit dernier se nomme Café Simone et il a été lancé par Alicia Cosculluela. Alicia tend le micro aux femmes dessinant le paysage des petites villes. Qui sont-elles ? A quoi ressemble leurs vies ? A chaque épisode une femme se livre autour de divers sujets : actualités, féminisme, éducation, écologie… Le premier épisode – à écouter via iTunes par exemple – nous a semblé plus que prometteur. Il laisse la parole à Sabine, une retraitée pleine de joie de vivre, ultra dynamique. Vivement la suite.

Femmes ici et ailleurs
Jeune maison d’édition fondée en 2016 par l’association lyonnaise Femmes ici et ailleurs, Les Éditions du 8 mars ont à cœur de mettre en lumière des femmes fortes et agissantes à travers le monde. Avec Femmes ici et ailleurs, bimestriel de 80 pages, on déconstruit les stéréotypes en suivant des reportages-photos à l’étranger, des enquêtes, en découvrant des chiffres clés… un travail minutieux et nécessaire à encourager en s’abonnant en ligne ou en commandant les précédents numéros.

J’attends vos impressions et vos coups de coeur sur le Facebook et l’Instagram de Soror !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *